La Sagesse des Jardiniers

Dans le cadre du parcLAB, les 4 villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac se  sont lancées dans l’élaboration d’un plan de gestion intercommunal du parc des Coteaux.

P1080590

Un plan de gestion, de quoi parle-t-on ?

Depuis 2003, le projet de « parc des Coteaux » a largement contribué au succès des opérations de rénovation urbaine des villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac. En misant sur la valorisation des paysages, il a participé à transformer l’image de ces communes et à y insuffler une nouvelle dynamique. A partir de 2011, ces quatre communes et la communauté urbaine de Bordeaux (aujourd’hui métropole), via leur groupement d’intérêt public, le Grand Projet des Villes Rive Droite, entament une réflexion collective impliquant les techniciens et les élus, autour d’un renouvellement des modes de protection et d’entretien du parc des Coteaux. Le défi consiste à imaginer et expérimenter de nouvelles manières de gérer les espaces, les milieux et les paysages en assumant leurs qualités à la fois esthétiques, socio-culturelles et écologiques. En 2015, dans la continuité de ces premières réflexions et avec l’appui des partenaires institutionnels, les communes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac ont décidé de mettre en œuvre un plan de gestion intercommunal intitulé « La Sagesse des Jardiniers ».

Ce plan de gestion du parc des Coteaux vise à préserver la richesse et la spécificité des milieux écologiques tout en permettant à une multitude de pratiques sociales de se déployer. Il s’agit par ailleurs de valoriser la richesse patrimoniale de ces lieux sans pour autant en proposer une conservation muséographique. Il s’agit enfin de permettre aux acteurs publics et privés, institutionnels et associatifs de mieux coordonner leurs actions et de mutualiser leurs efforts tout en respectant la spécificité de chaque parc. Tout l’intérêt du plan de gestion est d’assurer dans le temps la pérennité de ces espaces et des qualités paysagères, sociales et environnementales qu’on lui attribue.

Le plan de gestion intercommunal a également pour ambition de valoriser le travail des hommes et des femmes qui chaque jour sur le terrain se portent garant de la qualité de ce cadre de vie : les jardiniers des villes. Ce fabuleux métier né pour embellir les espaces publics, doit aujourd’hui assurer de nouvelles responsabilités, notamment la protection de l’environnement, mais aussi de la santé humaine par l’arrêt des produits phytosanitaires. Dans ce contexte, si certains savoir-faire perdurent, d’autres sont à inventer.

IMG_2309

Une gestion écologique pour le parc des Coteaux

Ce projet intègre un programme de changement des pratiques vers un arrêt des produits phytosanitaires tel que prévu par la loi Labbé, visant à interdire au 1er janvier 2017 à toute personne publique l’usage de produits phytosanitaires dans le cadre de l’entretien des espaces verts, forêts et promenades.

P1080873

Une évolution bienveillante

Cette évolution des modes de gestion du parc des Coteaux doit se faire dans une dynamique positive et collective, à travers à la fois une identification et une valorisation des savoir-faire existants, mais également, selon les besoins, de favoriser une montée en compétence des jardiniers des villes.

Lier les dimensions écologiques, sociales et culturelles

Enfin, ce projet souhaite faire le lien entre les dimensions écologiques, sociales et culturelles propre à ce territoire, entre son héritage géographique et historique, entre les dynamiques naturelles actuelles et les usages anthropiques qui s’y développent, entre les jardiniers des villes et la grande diversité des usagers, entre l’histoire qui a fait naître ces jardins paysagers et celle qui a construit et qui rénove aujourd’hui la ville autour, entre le projet d’environnement et le projet de paysage du parc des Coteaux.

Cette mission a pour objectif de favoriser des liens entre toute la diversité des acteurs et des usagers (humains ou non humains) actuels du parc des Coteaux, et de contribuer à imaginer ceux de demain dans une perspective de respect des hommes et des milieux.

Les partenaires

Bandeau blog partenaires

Le projet « La sagesse des Jardiniers » est un projet réalisé en partenariat avec l’Agence de l’eau Adour-Garonne, le Département de la Gironde, Bordeaux Métropole, l’association nationale de la recherche et de la technologie (ANRT), l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, l’Université Bordeaux Montaigne, l’Unité Mixte de Recherche (UMR 5319) Passages, et la DREAL Nouvelle Aquitaine.

 

Publicités